ABC trek - Trek au camps de base de l’Annapurna

Avec le trek au camps de base de l’Everest, le trek pour le camps de base de l’Annapurna (appellé aussi ABC) est assurément l’aventure la plus populaire pour les voyageurs francophones venant au Népal. Notre équipe basée à Pokhara (Karma Trek) se fera un plaisir d'organiser l'ensemble de votre trek dans les contreforts de l'Annapurna. Le trek pour le camps de base de l'Annapurna prend environ 10 jours au départ de Nayapul (1h de Pokhara). Les trekkeurs passent par des villages pittoresques et dorment dans des loges parfois rustiques.

L'Annapurna

L'Annapurna se trouve dans la partie centre du nord du Népal. La chaîne de montagnes est composée d'un pic de 8091 m d'altitude pour l'Annapurna I et de 13 pics qui dépassent les 7000 m en plus de 16 pics supplémentaires qui font un peu plus de 6000 m. L'Annapurna est entouré au sud par la vallée de Pokhara (point de départ du trek), au nord et à l'est par la rivière Marshyangdi, et à l'ouest par les gorges de la Kali Gandaki, qui sont considérées comme étant les plus profonds canyons du monde. Annapurna est un nom sanskrit signifiant déesse des moissons. Dans la doctrine hindouiste, Annapurna est celle qui nourrit et sans elle il n'y a que famine et pauvreté. Son sanctuaire se trouve dans la région des Annapurna plus exactement à Kashi sur les rives du Gange.

Pokhara - Point de départ

Pour effectuer le trek du de base de l'Annapurna ou Annapurna Camp Base (ABC), il faut prendre l'avion ou le bus à Katmandou en direction de Pokhara. C'est un trajet de 200 km qui se fait en sept heures (en bus) selon le traffic. Une seule route fait la jonction entre les deux plus grandes villes du Népal. Les voyageurs pourront également choisir un des nombreux vols entre la capitale népalaise et Pokhara. Le vol prend environ 30 minutes mais peut facilement être retarder ou annuler en raison des conditions de vols. L'aéroport de Pokhara ne disposant pas de radar, les atterrissage se font à vue.

Ceux arrivant en bus (environ 7-21 euros) de Kathmandou devront généralement prévoir une nuit à Pokhara et profiter du reste de la journée pour se promener vers le lac Phewa et explorer la ville. Le bus quitte la capitale népalaise à 8h00am le matin et arrive généralement vers 14h-15h00à Pokhara. Notre équipe pourra vous attendre au parc de bus touristique et vous guider vers l'hôtel Norgay Montes. Notre agence est située à 1 minute de ce guesthouse.

Les trekkeurs ayant moins de temps choisiront souvent de partir dès le lendemain de leur arriver à Pokhara. On part tôt le lendemain matin en direction de Naya Pul qui se trouve à 1070 m d'altitude. À Pokhara, les voyageurs partant en bus, devront se rendre au parc de bus BAGLUNG. Ce trajet peut également se faire en taxi en environ 1h30. Le trek proprement dit commence à Naya Pul. De là on peut apercevoir certains sommets qui s'élèvent à plus de 6000 m. On aperçoit également les forêts qui recouvrent les collines. Pour voyager léger on peut laisser les bagages à notre hôtel (Norgay Montes) à Pokhara ou engager un porteur pour environ 20-25 euros par jour.

Le trek débute

L'ascension vers le camp de base de l'Annapurna peut prendre six jours en fonction de la progression et le rythme de tout un chacun. Le sentier est souvent très escarpé et il faut compter de nombreuses montée avant d'arriver au camp de base. Le parcours est cependant bien récompensé, car on peut apercevoir la beauté du paysage népalais à partir du camps de base de l'Annapurna. D’ailleurs après 2 ou 3 jours de trek, les voyageurs en arrêt à Ghorepani (2790m) voudront profiter d’un réveil très tôt afin de gravir pendant 45min et se rendre à Poon Hill (3194m). Endroit d’où l’on peut observer le levé du soleil sur la chaine des Annapurnas.

On peut ainsi apercevoir les glaciers, des paysages variés, une végétation luxuriante en fonction de la période, des champs en terrasse qui ornent les collines et les vallées environnantes, des hameaux et des monastères ainsi que des villages tibétains.

Un guide et un porteur

Les voyageurs sans experience ou avec peu de temps auront tout avantage à faire l’organisation de leur aventure dans les Annapurnas avec notre agence de voyage basée à Pokhara (Karma Trek). Mais les voyageurs avec un minimum d’expérience et de temps pourront organiser facilement leur périple par eux-même. L’accompagnement par un guide et un porteur est beaucoup plus sécuritaire mais n’est pas obligatoire.

Quoi apporter?

Les bottes de marche sont évidemment nécessaire et nous conseillons fortement que vous ayez déjà marcher beaucoup ces dernières. Si elles sont nouvelles, les nombreuses heures de marche pourront s'avérer difficile. De plus, des vêtements imperméables sont nécessaires pour se protéger lors des pluies qui peuvent survenir pendant une bonne période de l'année. Il faut aussi prévoir des vêtements légers si on part en trekking en octobre et novembre ou en mars et avrilmais chaud aussi car les températures son parfois très froides en altitude. Pour faciliter la marche à travers les sentiers raides que ce soit pour la montée ou la descente, il faut s'équiper d'un bâton de marche. Cet appui permet de préserver les genoux.

Au fur et à mesure que l'on progresse vers le camp de base de l'Annapurna c'est-à-dire au fur et à mesure que l'on monte en altitude, la température diminue. Il faut donc avoir un manteau pour se réchauffer. Il faut prendre des bagages légers pour ne pas trop s'encombrer, car cela risquerait de ralentir la progression surtout sans porteurs. Il ne faut pas oublier de mettre des bagages dans un sac étanche en période de mousson pour les préserver de la pluie. Il serait idéal d'avoir une lampe de poche si on souhaite dormir dans une tente est le plus pratique serait même avoir une lampe frontale.

Étapes du camp de base de l’Annapurna

La région de l'Annapurna propose trois principaux circuits de trekking. Il y a le trek qui va vers Jomsom et Muktinath, le trek allant vers le sanctuaire des Annapurna (camps de base), et le tour complet de l'Annapurna qui inclut l'itinéraire vers Jomsom et Muktinath. Le point de départ pour se rendre dans la région de l'Annapurna est à Pokhara. L'altitude maximale pour atteindre le camp de base de l’Annapurna est de 4130 m. Le circuit est bien fréquenté, car la plupart des touristes qui viennent au Népal ne veulent pas le rater. Il faut compter entre cinq heures et six heures de marche par jour.

La première journée commence à Pokhara pour prendre la route vers Phedi. La marche commence à partir de là sur des pistes escarpées, en traversant la forêt des champs et des petits villages. On arrive à Dhampush (1500m) en fin de journée et la prochaine étape sera Landrung ou Landruk (1600m). La progression vers Landrung passe des villages forestiers et agricoles avec une douce pente ascendante vers Pothana (1950m). La vue sur le Machhpuchare et les autres massifs de l’Annapurna y est magnifique. On peut également apercevoir de là, le lac de Pokhara. Un sentier serpenté mène de Phewa à Deurali et on peut apprécier en même temps la vue du Mont Dhaulagiri. La promenade se poursuit en descendant à travers la forêt pour se rendre à Beda-Kharka. À partir de ce point, le sentier devient sinueux jusqu’à Tolka, le village idéal pour une pause déjeuner. La vue y est pittoresque sur l’Annapurna Sud et Huinchuli ainsi que les paysages environnants.

La descente se poursuit après Tolka pour arriver à Landrung (1600 m) et s’arrêter pour la nuit. Il faudra se lever au petit matin pour continuer vers Chomrong (1951 m). Cela prend six heures de marches à partir de Landrung. Le chemin passe par des terrasses agricoles et on suit ensuite la Modi Khola (rivière de Modi) pour arriver jusqu’à Naya Pul. À partir de ce point, on entame la montée vers le village de Jinwa, une montée raide qui dure sur une ou deux heures de marche. L’arrivée à Chomrong marque la fin de cette étape et la halte pour la nuit. Au lever du jour, le chemin reprend vers Bamboo (2050m) pour se rendre à Dovan (2130 m). On se fraie un chemin à travers les rhododendrons de bambou et une forêt de chênes. On peut faire une petite pause auprès des maisons de thé qui se trouvent près de la rivière Modi.

Un sentier serpenté continue vers le camp de base de Machhapuchare (3720m) et on peut visiter le sanctuaire des Annapurna en forme d’amphithéâtre. En continuant à trois ou quatre heures de marche, on arrive au Camp de Base de l’Annapurna (4095m) pour apprécier la vue sur tous les sommets enneigés de l’Annapurna, avec l’Annapurna I mis en évidence. Il est enfin temps de prendre le chemin du retour pour atteindre Chomrong et aller ensuite vers Ghandrung. En poursuivant la descente sur un chemin de pierre, on arrive ensuite à Syali Bazaar en traversant des vallées et des villages agricoles. Après quelques heures de marche, on arrive à Naya Pul afin de prendre le bus ou le taxi qui mène à Pokhara.