Kumari

Kumari, la Déesse vivante de Katmandou

La Déesse vivante est l'une des attractions touristiques les plus fascinantes de Katmandou. La seule pensée qu'une jeune fille normale, née d'un couple mortel ordinaire peut être l'incarnation vivante d'une entité divine suscite chez les gens une multitude d'émotions ; la stupéfaction, la raillerie, la condescendance, la crainte s'emparent des esprits des étrangers occidentaux ! Cependant, ceci fait partie intégrante de la vie quotidienne du peuple de Katmandou.

La légende sur la Kumari

Dans les temps anciens, les rois ont été considérés somme d'une essence semi-divine. Ils étaient le lien entre le ciel et la terre, et communiquaient avec les dieux régulièrement pour demander des conseils.

Il se trouvait que le roi de Katmandou à l'époque, le roi Jayprakash Mallah jouait régulièrement aux dés avec Taleju Bhawani, la déesse nourricière des rois de Katmandou. Certains disent que le roi était amoureux de la déesse et qu'il aurait posé la main sur elle, ou encore que la reine avait fait une crise de jalousie envers la déesse qu'elle prenait pour une maîtresse du roi ; mais le fait est que la déesse était outrée par l'attitude humaine qu'elle rompit tout contact avec le roi qui lui suppliait par tous les moyens de revenir. La déesse apparut au roi par le biais d'un songe pour dire qu'elle ne viendrait plus jamais en personne, mais qu'elle peut veiller sur le peuple par l'intermédiaire d'une vierge pure qui possède les 32 qualités de la pureté. Elle mentionna par la même occasion que le jour où son temple serait achevé serait le dernier jour du royaume du roi.

Le roi prit le soin de construire un temple pour la déesse, tout en réussissant à repousser les assauts des troupes ennemies aux portes de la cité. Mais le jour où la construction du temple fut achevée, le roi était occupé à organiser les festivités, buvant sans modération et sans organiser la défense de la ville. Ce jour fatidique, la ville tomba sans résistance aux mains des envahisseurs, le roi des envahisseurs reçut par la même occasion la bénédiction de Kumari pour gouverner le pays. C'est depuis ce jour que Kumari est devenue la déesse mère des rois du Népal. Il est prouvé par l'histoire que les actes de Kumari envers les rois assuraient leur bonne fortune ou leur apportait la déchéance.

Qui est exactement Kumari ?

Kumari, est avant tout une jeune fille humaine qui sert de véhicule à la volonté divine pour guider le peuple et ce rapprocher de ces derniers. Choisie sur des bases très strictes de perfection physique, de pureté dans tous les sens du terme et d'horoscope, la jeune Kumari occupe son poste jusqu'à ce qu'elle perde la moindre goutte de sang que ce soit par blessure, en perdant une dent ou en ayant sa première menstruation. Il est à noter que le trône de Kumari ne reste jamais vacant, une remplaçante est toujours à portée de main !