Bouddhisme

Le bouddhisme est la quatrième religion dans le monde. Elle fut fondée par le Bouddha Gautama, né au Népal (à Lumbini). Bouddha est considéré comme étant la personne la plus éclairée, car les adeptes reconnaissent tous le fait qu'il ait atteint l'illumination. Le bouddhisme possède de nombreux adeptes dans le monde entier. Le bouddhisme est très populaire en Asie orientale et en Asie du Sud-Est et il en est de même au Népal. Les touristes venant au Népal finissent par s’imprégner de cette philosophie de non-violence et de compassion.

Qu'est-ce que le Bouddhisme ?

Le bouddhisme est une religion basée sur les enseignements de Siddharta Gautama. Bouddha veut dire être éveillé. Il avait atteint l’illumination suite à une longue méditation et une prise de conscience. Il avait réfléchi longuement sur la vie et la mort, sur les différents problèmes liés à la souffrance. Après avoir atteint l'illumination, il a beaucoup voyagé pour enseigner ses méthodes. Le bouddhisme réveille la nature profonde d'une personne pour l’aider à s’éveiller, à prendre conscience de la réalité pour se libérer des problèmes. Il ne s’agit pas de croire, car ce n'est pas un dogme, il s'agit de se connaître soi-même. Aujourd'hui, le bouddhisme est la religion la plus populaire du continent asiatique.

Les origines du Bouddhisme

Siddhârta, le Bouddha était né au Népal d’une famille royale de Kapilavastu, à Lumbini, en 623 avant J.-C. Le jeune prince a quitté le palais à l’âge de 29 ans après avoir découvert la souffrance. En sortant du palais, il avait vu un mendiant qui était souffrant et qui vivait dans la misère. Il avait aussi découvert la mort et la tristesse des gens. Il se mit donc à la recherche de réponses concernant la vie et la mort. Cela a conduit Bouddah vers une méditation profonde. Cette méditation lui a permis d'atteindre le nirvana. Le bouddhisme résout donc les problèmes en général qui se posent dans la société.

Siddhârta est le premier bouddha, mais il y en a eu d'autres, qui sont ses réincarnations.

Les concepts de base du bouddhisme

Buddha cherchait une solution à la souffrance humaine. Il se mit sur le chemin vers l'éveil, c’est ainsi qu’il a fondé le bouddhisme. Cela se base sur quatre vérités.

1. La vérité de la souffrance (dukkha) 2. La vérité de la cause de la souffrance (samudaya) 3. La vérité de la fin de la souffrance (nirhodha) 4. La vérité de la voie qui nous libère de la souffrance (Magga)

Le bouddhisme est considéré comme la voie de la libération du corps et de l'esprit. Le principe sur lequel repose le bouddhisme est la purification de l'esprit. Cela consiste à détacher le corps de l'esprit. En faisant cela, on arrive à retrouver les qualités que l’on a en soi. Cela fait partie des étapes dans la recherche de la lumière ou de l'illumination. Le bouddhisme n'incite pas la croyance il invite à explorer les possibilités de l'homme et de tirer des leçons de ces expériences et de son vécu.

Selon l'histoire après la mort du bouddha, le bouddhisme a changé. Il a été divisé en deux. La première branche du bouddhisme s’appelle Theravada, et la deuxième branche s'appelle Mahayana.

Le bouddhisme au Népal

Le Népal abrite une très grande culture bouddhiste. On y trouve de nombreux temples bouddhistes surtout à Katmandou. Le Népal possède des liens avec l'Inde et le Tibet. Grâce à cela, on retrouve des relations entre la culture indienne, la culture tibétaine, et la culture népalaise. Les temples bouddhistes sont dispersés sur tout le territoire népalais, il y a ceux que l’on retrouve dans la vallée de Katmandou et dans les autres villes, mais aussi les temples que l’on découvre au cours d’un trek sur l’Himalaya.

Lumbini

Dans la plaine du Teraï se trouve le site de Lumbini, l’endroit dans lequel le Bouddha est né. L’empereur Asoka en a fait un lieu sacré en édifiant un pilier à cet endroit pour rendre Hommage à Bouddha. On trouve également sur les lieux, des vestiges archéologiques attestant la présence de monastères bouddhistes et de tombeaux bouddhistes (stupas).

Les temples bouddhistes au Népal

Le Népal possède de nombreux temples bouddhistes dont les plus importants se trouvent à Bodnath , Lumbini, Swayambunath, le monastère de Shéchèn, le monastère de Kopan et le monastère de Tharlam.

Bodnath ou Bouddhanath fait partie des plus importants sanctuaires bouddhistes du Népal. Il renferme l’un des plus grands stupas du monde.

Lumbini est le lieu de naissance du Bouddah avant qu’il ne devienne Bouddha dans l’ancienne Inde. C’est ainsi que cet endroit est devenu l’un des sites sacrés du bouddhisme.

Swayambunath, aussi appelé Temple des singes se trouve à l’Ouest du stupa de Bodnath. Il se trouve sur une colline siégeant à l’ouest de Katmandou.

Le monastère de Shéchèn est l’un des plus anciens monastères du Népal. C’est une ‘chaîne’ de monastères que l’on retrouve au Tibet et en Inde.

Le monastère de Kopan se trouve non loin de Bodnath, dans les régions périphériques de Katmandou. Il dispose d’un centre d’enseignement bouddhiste pour les touristes venus trouver la paix intérieure.

Le monastère de Tharlam a été créé par un Lama Tibétain et il se trouve à Katmandou. Il appartient à l’école Sakyapa.

La différence entre le bouddhisme et les autres religions

Les religions renvoient normalement à une image d’un Dieu (unique ou multiple). Le bouddhisme par contre, ne fait appel à aucune divinité. Dans le bouddhisme il n'est pas utile de croire en un dieu pour atteindre l'illumination. Nous pouvons prendre connaissance de la vérité par nous-mêmes, car nous faisons nous-mêmes le pas vers l'éveil. Le bouddhisme est donc une philosophie plutôt qu'une religion. Il ne s'agit pas d'une foi aveugle en quelque chose, mais seulement de comprendre la vie, l’origine des problèmes et la souffrance ou encore la mort. Ces éléments étant l’essence de la quête chez l’être humain.

Les tenants et les aboutissants du bouddhisme

Selon le bouddhisme il y a beaucoup de mondes et certains sont encore en construction ou en destruction. Le dieu créateur n'existe pas, car ces mondes ont été créés par les habitants. Les situations qui se produisent ne sont que les résultats des actions des habitants de ce monde. Voilà pourquoi on parle de Karma. Cela peut être individuel ou collectif. C'est dans les niveaux inférieurs de la création que se trouve la souffrance. Dans les niveaux supérieurs, on ne trouve par contre que du plaisir et du bonheur. Les niveaux supérieurs ne peuvent être atteints que par l'illumination.

Le karma est une action. La Loi du karma, mais un lien de causalité entre les différentes factions. Cela c'est qu'il n'y a pas de hasard dans la vie. Toute action faite a une conséquence et chaque conséquence et le résultat d'une action. Les bonnes actions entraînent dans un bon quart m'a et les nouvelles actions entraînent un mauvais karma. Il se peut que les conséquences des actions antérieures ne se manifestent pas au cours de la même vie. Elles peuvent se manifester au cours d'une vie prochaine.

Comme dans toutes les religions du monde oriental, le bouddhisme accepte la réincarnation. C'est au cours de c'est un ainsi en que se manifeste la loi du karma. Le karma peut-être récompense comme il peut être une sanction.

Il existe un chemin qui mène vers l’illumination. Ce chemin s'appelle le Dharma. Il y a deux types de chemin. La première est le soutra et la deuxième est le tantra. Le soutra regroupe l'ensemble des enseignements et des discours du bouddha. Le tantra est un apprentissage au cours duquel il faut concevoir la lumière et agir comme un être divin.